Au fil de l'Arbre du 8 au 15 juillet 2018

Voir descriptif détaillé

Au fil de l'Arbre du 8 au 15 juillet 2018

Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Lundi 9 juillet

Pour les nouveaux arrivants, première journée sous le soleil de Musiflore. La journée commence par un forum par tranche d’âge pendant lequel nous décidons de nos règles de vies.
Nous nous retrouvons ensuite entre ’Arbres’ aussi appelés ’arboristes’ pour nos activités scientifiques. Ceux qui étaient déjà présent la semaine dernière se sont rendus au château de Monjoux. Belle découverte ! De nombreux buis, des pyrales à tous les stades, un futur paradis pour nos études !!
Pour les autres, nous avons fait un jeu de piste dans Musiflore qui nous a permis de découvrir plus en profondeur le centre sur lequel nous vivons ainsi que le cycle de vie de la pyrale.

L’après-midi nous sommes partis à Dieulefit pour grimper ! Nous avons de nouveaux fait deux groupes, ceux qui avait déjà grimper encordé et les autres. Les premiers sont montés en moulinette et les second en corde de déplacement.

Puis nous sommes retournés à Musiflore pour faire un grand jeu avec les participants des autres séjours.
Ce soir, veillée vampire contre loup-garou avant d’aller doucement s’endormir.

Mardi 10 juillet

Ce matin, après un court jeu de piste, nous avons repris les protocoles commencé la semaine dernière et les avons approfondis. Les projets sont les suivants :
- Les pièges à fruits et à phéromones
- Les plantes répulsives
- Le cycle de vie de la pyrale et les potentiels parasites présents sur le buis
- Les insectes prédateurs de la pyrale
Puis, nous sommes retournés à Dieulefit pour une seconde après-midi de grimpe pendant laquelle nous avons échangés les groupes par rapport à hier.
De retour à Musiflore nous avons rejoins les autres groupes pour une grande prise de drapeau. Ce soir, c’est veillée trace maudite !

Mercredi 10 juillet

Ce matin, nous avons repris nos projets là où nous les avions laissés hier. Et voici ce que nous avons fait sur les différentes expériences :

- Les pièges à fruits et à phéromones
Nous avons travaillé exclusivement sur les pièges à fruits ce matin. nous avons récupéré des fruits déjà un peu abimés qui étaient tombé d’un merisier ainsi que des abricots, citron et pêches pourris. Avec ces fruits nous avons réalisés 4 pièges : avec des seulement des abricots, seulement des fruits du merisier, seulement des pêches et un mélange de citron et pêche. Pour cela nous avons écrasé les fruits dans un peu d’eau et ajouter un peu de sucre et de vin (pour amorcer la fermentation) avant de placer nos mixtures au soleil pour le reste de la journée. Demain nous les placerons à des endroits stratégiques pour commencer notre étude.

- Les plantes répulsives
Sur le même principe que l’expérience précédente nous avons ramassé des plantes tels que le tilleul que nous avons fait macéré ainsi que des huiles essentielles de citronnelle et de la sève de bouleau. Tous cela à fini au fond d’autres pièges qui ont été placés dans Musiflore.

- Le cycle de vie de la pyrale et les potentiels parasites présents sur le buis
Pour cette expérience nous sommes partis à Monjoux où nous avons récoltés des œufs et des chenilles de pyrales à tous les stades.

- Les insectes prédateurs de la pyrale
Pour ce dernier projet, nous avons récolté des pyrales du buis décédée de mort naturelle dans des pièges avant de les placer près des buis et des plantations de lavande.

Pour l’après midi, nous nous sommes séparés en deux groupes. l’un est partis à Dieulefit pour grimper, récolter de nouveaux indices sur la pyrale, en apprendre un peu plus sur les arbres et finalement bivouaquer dans les ’tree tentes" ou les hamacs dans les arbres.
L’autre groupe est resté à Musiflore pour observer les œufs et chenilles ramassées le matin à Monjoux à la loupe binoculaire et au microscope. Nous avons fait de belles photos et avons eu la chance d’assister en directe à des éclosons de chenilles ! Un grand moment.

Jeudi 12 juillet

Ce matin le groupe qui était à Dieulefit s’est réveillé après une bonne nuit dans les arbres. Après un bon petit-déjeuner revigorant nous avons fait une balade dans le parc afin de découvrir la flore et faune locale et de trouver d’autres endroits avec du buis pour nos études. Puis nous sommes retournés à Musiflore pour retrouver nos camarades.
Concernant l’autre groupe, nous avons continué à avancer sur nos projets. Nous avons mis en place trois espaces pour :
- les œufs et les chenilles qui viennent d’éclore (« la nurserie »)
- les petites chenilles
- les grandes chenilles
Les premiers ont été conditionné dans des petites boites individuelles référencées et photographiés.
Nous avons également relevés nos pièges. Pour le moment rien de concluant.

Cet après-midi nous avons échangé les groupes. Ainsi, le groupe qui était resté à Musiflore à pu partir pour le bivouac à Dieulefit. Pendant l’après-midi nous avons regardé et étudié la canopée et les oiseaux en, chacun notre tour, montant dans une nacelle que les autres soulevaient en haut du séquoia avant de redescendre le long d’un filin en direction du bosquet d’en face. Nous en avons ainsi, et par d’autres activités, appris plus sur les arbres.

L’autre groupe a continué à avancer sur les projets à Musiflore. Nous avons également pu observer l’échappement d’oxygène due à la photosynthèse grâce à une expérience sur l’élodée.

Vendredi 13 juillet

Pour la partie du groupe partie en bivouac, nous rentrons en matinée à Musiflore après avoir passée une belle - mais pour certains un peu courte - nuit dans les arbres.

Là, nous rejoignons nos camarades pour continuer à avancer sur chacun de nos projets.
Pendant l’après-midi, nous commençons à réfléchir sur la façon de valoriser nos idées et résultats sur chacun des projets pour la retransmission de demain.

Puis, avec tous les participants des autres séjours nous faisons de grandes olympiades, une bonne occasion de nous défouler et de partager de bons moments avec les autres groupes.
Ce soir nous allons bien dormir, la fatigue nous rattrape !

Samedi 14 juillet

Après avoir avancé sur les projets (relève des pièges, suivi des œufs et chenilles de pyrales), nous avons repris le travail initié la veille : préparer la retransmission pour les parents et les participants des autres séjours.
Dans l’après-midi, les parents ont commencé à arriver et l’équipe d’Au Fil de l’Arbre les a accueillis à leurs stands : le cycle de vie de la pyrale, les pièges à phéromones et à fruits, les pièges à prédateurs et les tests de plantes répulsives et grimpe d’arbre.
Enfin, tout le monde s’est rassemblé dans un amphithéâtre pour les présentations sur posters ou au vidéoprojecteur. Toute l’équipe a participé à la présentation !

Pour la dernière veillée du séjour, tous les participants se sont rassemblés dans la prairie près du centre Musiflore pour un Fort Boyard auquel les parents ont pu participer ! Les épreuves furent rudes mais les participants ont bien joué !

Nos partenaires

Voir également